Cecilia Dillon, sauvages poésies du collage

« L’esprit qui plonge dans le surréalisme revit avec exaltation la meilleure part de son enfance » André Breton. Manifeste du surréalisme. Vous connaissez tous les découpages-collages de Matisse, la délicatesse et simplicité de l’acte, comme un jeu d’enfant. Cet art faussement naïf ou anodin serait-il peut-être une révolte des formes, celles des objets, des paysages et des […]